Déchets écologique : Énergie Ottawa souligne 10 années de conversion de déchets en énergie

Comme on dit, « des choses sans valeur pour certains sont des trésors pour d’autres ». C’est on ne peut plus vrai en ce qui concerne l’installation d’Énergie Ottawa sur le chemin Trail. Mais, dans ce cas, le trésor, c’est de l’énergie.

D’autant plus qu’il s’agit d’énergie propre, verte et renouvelable. À la décharge de la Ville d’Ottawa située à Richmond, les déchets en décomposition émettent du méthane – gaz à effet de serre 20 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. Ce méthane est récupéré et converti en électricité en quantité suffisante pour alimenter environ 6 000 habitations par an.

La centrale réduit les émissions de gaz à effet de serre annuelles en évitant le rejet des gaz d’enfouissement dans l’environnement. Elle récupère les gaz au moyen de puits aménagés dans les amas de déchets et s’en sert pour faire fonctionner cinq moteurs alternatifs à combustion interne raccordés chacun à un groupe électrogène de 1 MW.

Il y a maintenant une dizaine d’années que la centrale à gaz d’enfouissement du chemin Trail utilise ce processus. Depuis 2007, elle a converti en énergie renouvelable l’équivalent de 1,6 million de tonnes de dioxyde de carbone, ce qui équivaut à retirer des routes chaque année 330 000 véhicules automobiles!

On doit cette pratique fructueuse à PowerTrail Inc. Cette entreprise issue d’un partenariat entre Énergie Ottawa et Integrated Gas Recovery Services est chargée de l’entretien et de l’exploitation du système de captage des gaz d’enfouissement. En plus de permettre à la Ville d’économiser 250 000 $ par an, PowerTrail lui verse des redevances pour l’utilisation des gaz d’enfouissement. Ottawa a touché environ 1,5 million de dollars grâce à la centrale depuis sa construction.

L’installation du chemin Trail était au moment de sa création l’une des premières centrales à gaz d’enfouissement. Ces centrales sont plus courantes de nos jours, mais il y en avait peu au Canada à l’époque.

En 2013, PowerTrail a construit une autre centrale similaire, plus petite, à Moose Creek. Cette installation, qui utilise la même technologie, produit assez d’électricité pour alimenter 4 000 habitations chaque année et évite le rejet dans l’atmosphère de 100 000 tonnes de gaz à effet de serre.

Fort de ce succès, on a ajouté un sixième groupe électrogène à la centrale du chemin Trail en 2012 pour accroître la production et les avantages sur le plan environnemental. Les projets d’expansion de PowerTrail – l’entreprise envisage même d’ajouter un septième groupe électrogène au cours des années à venir – témoignent de son innovation et de son leadership dans le domaine. PowerTrail fait la preuve que des choses sans valeur peuvent vraiment être transformées en trésors.